Région NormandiePréfet de la Région Normandie
INSEEAucameParc naturel régional des marais du Cotentin et du BessinCaen Métropole
  • Retour à la page d’accueil

Concept d'espèces perturbatrices au sein des espaces protégés : des enjeux socio-économiques et écologiquesTélécharger l'étudeImprimer la fiche étude

Le dernier rapport d'évaluation de la biodiversité à l'échelle mondiale est formel : la biodiversité est en déclin avec près d'un million d'espèces, végétales et animales, menacées d'extinction (IPBES, 2019). L'homme est la première cause de disparition des espèces de par ses actions sur le milieu. Les cinq principales causes de dégradation de l'environnement sont classées avec en cinquième position l'apparition des espèces exotiques envahissantes, puis la pollution, le changement climatique, l'exploitation des ressources et en première cause l'utilisation des terres.

L'une des premières conséquences sur le milieu est la disparition des habitats qui menace la survie à long terme de 500 000 espèces si des mesures ne sont pas mises en oeuvre pour les préserver.
(IPBES, 2019). La France n'est pas épargnée, avec la perte de la moitié de ses zones humides entre les années 1960 et 1990 (Bernard, 1994) au profit d'infrastructures humaines (route, bâtiments industriels, commercial ou artisanal et aéroports). Une grande partie de la richesse de ces milieux a,de fait, disparu. À l'échelle mondiale, en 2000, 87 % des zones humides présentes au 18e siècle avaient disparu et 40 % des espèces d'amphibiens sont menacées d'extinction dans les années à venir (IPBES, 2019). Ce constat vaut également pour l'embouchure de l'Estuaire de la Seine, où se dresse le Grand Port Maritime du Havre (GPMH), dont les terres sont divisées entre une zone industrielle et la réserve naturelle nationale de l'estuaire de la Seine. Milieu anthropisé au fil des siècles, aujourd'hui le paysage de la réserve est une composition d'étendues de roseaux, de prairieset de mares de chasse où l'on peut distinguer en arrière-plan la zone industrielle. La réserve n'en est pas moins riche, abritant des milieux d'intérêts patrimoniaux comme les mégaphorbiaies, pouvant abriter le butor étoilé, espèce disparue ou en danger critique selon les régions de France et protégée à l'échelle européenne.

Mots clés

espaces protégés, économie, écologie, espèce, sanglier, biologie, réserve

Thésaurus

Thèmes principauxSous-thématiquesThèmes secondairesSous-thématiques secondaires
Milieux physiques-Paysages-Biodiversité

Etendue géographique

Zone principaleZone secondaire
Intitulé du périmètre : Estuaire de La SeineIntitulé du périmètre :

Description

1 document(s) totalisant 95 page(s)

Cartes, Graphiques, Photographies, Plans, Schémas, Tableaux

Typologie

  • Autres

Processus de production

MéthodologiePartenaire(s) associé(s) et/ou financeur(s)Période des données de l'étude
Pas de partenaires
10/2019

Consultation et prêt de l'étude

Direction Régionale de l'Environnement de l'Aménagement et du Logement de Normandie
1 rue Recteur Daure - CS 60040 - 14006 Caen Cedex

Auteur de l'étude

  • Ségolène TOUZÉ

Redacteurs de l'étude

  • Ségolène TOUZÉ

Commanditaire(s) de l'étude

  • Direction Régionale de l'Environnement de l'Aménagement et du Logement de Normandie,

Dates

  • Année d'achèvement de l'étude : 2019
  • Année de mise à jour de l'étude :
  • Date de publication de la fiche : 13/03/2020

COTE

ISRN

CIRCÉ - Le catalogue interactif régional de consultation des études Développé à partir de GéoNormandie